La liste de choses dont je ne veux pas : Les air max


Ça ne m’intéresse pas de vous montrer ce que je veux pour cet été, ou ce que j'emmène en vacances (imaginaires) puisque j'ai l'impression de voir la même chose sur tous les blogs. Je vais donc montrer ce que je ne veux surtout pas, mais à noter quand même que mon avis ici est purement personnel et que je suis consciente que les points de vue divergent.





















Je consacre ce premier post à quelque chose qui m'horripile : les air max.
Pour moi, dans la mode, il y a deux écoles : l'école de la féminité, avec du style inné , pourtant audacieuse et subtile, et l'école de la vulgarité , cherchant à tout prix à surfer sur la vague des tendances.  Les air max appartiennent donc pour moi à cette seconde école.

Moi, quand on me parle de Air Max, je pense à ça :









Alors je vois déjà les swag yolo hipsters venir me voir en hurlant "Vade Retro". Je m'explique , du calme .

J'aime les baskets ! J'en ai une bonne ribambelle chez moi, des Nike, aux Vans, en passant par les Sandro. Toujours est-il qu'historiquement, une basket est faite pour faire du sport.

Récemment Nike a fêté les 25 ans de ses Air Max au centre Pompidou avec toute la clique parisienne haut-classée. Histoire de remettre une couche de Air Max à la mode.
Néanmoins, les air max, qui ont connu un pic de popularité dans les années 90-00's , ont été démocratisées par la rue , et portent une image vulgaire, "les nike des clodos" peut-on lire sur des forums.
Fin des années 00's, les Air Max ont été vues et revues, et surtout adoptée par une partie de la population appelée "kékés" . Impossible pour Nike de faire marche arrière.
C'est principalement le cycle de vie d'un produit à la mode , en grande série et 'un peu' abordable , voyez par vous même l'exemple avec Lacoste.
Alors Nike, s'efforce de changer cette image, en nous prenant, nous, pour des pigeons, et tente de remettre ça à la mode. Marketing quand tu nous tiens. Sauf que , nous, on tombe dedans.

Rien ne sert de faire la fashionista, de les acheter en rose ou blanc, et de les "casser" avec une jupe, de les porter sans chaussettes, ou toutes vos astuces tralala : les air max resteront des briques inélégantes puantes à vos pieds (parce que oui, les air max puent) , et surtout resteront une pompe de mec. Cela me fait donc sourire de voir toutes ces blogueuses, lycéennes, étudiantes, collectionner les paires (qu'elles ont toutes acheté cette année pardon) et en parler comme si elles étaient procrastinatrices du mouvement Air Max ; les filles, vous n'étiez même pas nées quand Nike a commercialisé la première paire.

En bref, les Aix Max, c'est moche.

Voici quelques faux -pas qui me font répugner les Air Max:




Et cadeau pour la fin ,oui, vous ressemblez à ça :

 


17 comments: